Adoptions

 

L’adoption ? Une belle démarche, mais qui engage à long terme !

Pour garantir le bien-être des ânes qui peuvent être adoptés et celui du futur adoptant, le refuge a mis en place des balises INCONTOURNABLES !

Il est ainsi PRIMORDIAL, NECESSAIRE et INDISPENSABLE que tout candidat remplisse impérativement ces quelques conditions :

  • Assurer à l’âne qui est susceptible d’être adopté la présence d’un de ses congénères. L’âne est un animal qui déteste la solitude.

  • Venir sur place pour une 1ère rencontre avec les ânes et voir avec lequel le courant « passe » et ce, dans les deux sens !

  • Participer plusieurs fois aux soins du matin pour être réellement confronté à la charge de travail qu’exige la prise en charge optimale d’un tel animal et pour recevoir toutes les informations relatives à sa bonne santé (alimentation, vétérinaire, maréchal-ferrant…).

  • Si le choix « réciproque » s’est opéré, prendre le temps, dans le cadre des soins du matin, de manipuler « son âne » (mise du licol, prise des pieds, balades…)

Même si ces conditions sont remplies, il est évident aussi que la personne adoptante doit prouver qu’une infrastructure d’accueil correcte a été prévue.

Les pensionnaires du refuge ont souvent un lourd passé et il est hors de question de leur faire courir à nouveau des risques de souffrances physiques et ou psychologiques.

Le refuge veut rester fidèle à ses objectifs de sauvegarde et de protection des longues oreilles et il désire, évidemment, que l’âne et sa nouvelle famille partagent un beau chemin de complicité.

 

 

En tant que refuge pour ânes, l'asbl l'Oasis des Ânes accueille les ânes laissés pour compte quelle qu'en soit la raison. Les ânes sont ensuite remis sur pied (tant physiquement que psychologiquement). Une fois que notre vétérinaire, ainsi que nous-mêmes, les jugeons aptes, ils sont proposés à l'adoption.

A ce stade, les candidats adoptants doivent répondre à un certain nombre de critères concernant le bien-être et les soins aux ânes.

Les personnes ne remplissant pas ces différents critères se verront refuser l'adoption. Le but ici étant d'assurer un maximum de sécurité à l'âne.
Si par contre l'adoption peut se faire, un contrat d'adoption est ensuite signé entre l'asbl et les adoptants. L'âne reste à vie propriété de l'Oasis des Ânes. Ainsi, il est assuré de bénéficier des soins nécessaires jusqu'à son décès.

Si pour une raison indépendante de votre volonté (maladie, déménagement,), vous êtes contraints à ne plus pouvoir garder vos ânes, ils reviennent automatiquement au sein du refuge et vous ne devez pas trouver une solution par vos propres moyens. Si vous êtes dans l'incapacité de vous occuper de votre âne pendant un laps de temps déterminé (hospitalisation, vacances,), vous pouvez conduire votre âne au refuge pendant cette durée (moyennant compensation financière).

 

 

Les 6 bonnes raisons d'adopter un âne à l'Oasis

1.     Vous avez l'assurance que votre âne est en parfaite santé.
Tous les ânes du refuge sont suivis par un vétérinaire, un maréchal-ferrant et un dentiste équin, spécialistes des ânes. Lors de l'adoption, vous recevez la fiche de santé et le carnet de l'âne adopté qui attestent ce suivi. Tous les ânes qui nous quittent sont pucés (obligation européenne), vaccinés, vermifugés, castrés (pour les mâles) et correctement parés. 

2.     Nos ânes sont éduqués et sociabilisés.
Un âne ne se dresse pas, il s'éduque. Au refuge, nous sommes au contact des ânes tous les jours pour les familiariser avec les humains. Nous les soignons, les brossons et leur apprenons à donner les pieds afin que tous les soins ultérieurs chez les adoptants puissent être réalisés en confiance et sans stress. Ces moments partagés avec votre âne deviennent alors de fantastiques occasions d'échange.

3.     Nous vous aidons à vous préparer à l'accueil de votre nouveau compagnon.
Nous organisons des séances d'information à destination des (futurs) propriétaires d'ânes. Notre objectif est de répondre à toutes les questions qui se posent lorsqu'on accueille un âne (soins, alimentation, pâture, abri ). Nous organisons également, une fois par an, un stage d'ânier plus poussé de 3 jours.
De plus, nous mettons à votre disposition une littérature spécialisée, à commencer par « L'ABC de l'âne » que vous pouvez obtenir au refuge ou via notre site internet.

4.     Nous vous aidons à bien choisir votre compagnon.
Comme vous le découvrez chaque trimestre dans notre revue, chaque âne a sa personnalité. Il est important lors d'une adoption (tout comme pour un achat), de trouver le partenaire qui vous corresponde le mieux. Pour ce faire, nous vous faisons profiter de la connaissance fine que nous avons de tous nos pensionnaires. Quelques rencontres au refuge vous permettent de faire connaissance avec votre futur compagnon et de commencer à vous découvrir mutuellement avant son arrivée chez vous.

5.     Après l'adoption, nous sommes toujours là.
Contrairement aux marchands, nous assurons un suivi des ânes adoptés. Vous pouvez nous contacter à tout moment pour un problème ou une simple question. Nous pouvons éventuellement, nous déplacer chez vous pour vous donner des conseils personnalisés quant à votre installation ou aux soins de votre âne.

6.     L'argent que vous versez servira à aider d'autres ânes en difficulté.
Le coût de l'adoption est intégralement reversé au refuge (nous sommes tous bénévoles) et permet de continuer à venir en aide à nos amis à longues oreilles. L'entretien d'un âne revient à 750 € minimum par an (alimentation, litières, soins vétérinaires, maréchalerie, vermifuges, vaccins ), pour un âne de taille moyenne et en bonne santé  

 
 

 

Clauses du contrat d'adoption :

1. L'asbl l'Oasis des Ânes reste propriétaire de l'âne adopté et ce jusqu'à son décès. Il ne peut donc en aucun cas être vendu ou cédé. Si pour une raison quelconque (maladie, hospitalisation, déménagement,), l'adoptant n'est plus apte à assurer les soins et le bien-être de l'âne, il doit en avertir au plus vite l'Oasis des Ânes. Cette dernière s'engage alors à reprendre l'âne au sein du refuge. En cas de déménagement, même temporaire, les nouvelles coordonnées doivent être communiquées le plus rapidement possible au siège social de l'association.

2. L'adoptant s'engage à s'occuper de l'âne en bon père de famille. Pour ce faire, il est tenu de respecter scrupuleusement la fiche de santé de l'âne adopté et d'appliquer les renseignements repris dans le fascicule ci-joint « l'ABC du bien-être de votre âne ». Ces renseignements concernent autant la manière de vivre harmonieusement avec l'âne que l'alimentation, les vaccinations, les vermifuges, le parage des pieds, Tous les frais d'entretien de l'âne sont entièrement à charge de l'adoptant. En cas de problèmes avec l'âne, l'asbl l'Oasis des Ânes se doit d'en être informée au plus vite.

3. L'asbl ne propose à l'adoption que des hongres (mâles castrés) ou des ânesses. Dans le cas de l'adoption d'une ânesse, il est strictement interdit à l'adoptant de l'utiliser pour la reproduction. En cas de non-respect, l'ânesse sera immédiatement reprise par l'asbl ainsi que son ânon et ce, sans aucun dédommagement.

4. L'adoptant doit s'acquitter d'une somme forfaitaire de 350 € à verser à l'a.s.b.l. avant l'arrivée de l'âne. Cette somme représente le coût moyen des frais de remise sur pied d'un âne à son arrivée au refuge. Il doit en outre être membre de l'Oasis des Ânes ou le devenir. Il doit également déclarer l'âne à son assurance (RC familiale). L'association ne pourra en aucun cas être tenue responsable de dégâts occasionnés par l'âne adopté.

5. Le transport de l'âne du refuge vers son nouveau lieu de résidence est entièrement à charge de l'adoptant. Si l'adoptant n'a pas la possibilité de le transporter, un membre de l'association pourra éventuellement assurer le transport de l'animal selon ses disponibilités. Dans ce cas, un dédommagement (de minimum 1 €/km aller/retour) sera réclamé à l'adoptant.

6. L'adoptant s'engage à accepter les visites d'un inspecteur de l'Oasis des Ânes. Ces visites ont pour but de s'assurer que l'adoptant respecte bien les différents points repris dans ce contrat. En cas de non-respect, un rapport sera établi reprenant le ou les point(s) faisant défaut. Un délai d'un mois à dater de la réception du rapport (cachet de la poste faisant foi) est alors accordé à l'adoptant avant une nouvelle visite de contrôle. Si lors de cette visite, l'adoptant n'a toujours pas fait le nécessaire, l'asbl se réserve le droit de reprendre l'âne en fonction du degré de gravité de non-respect du présent contrat.

7. Pour sa part l'Oasis des Ânes reste à la disposition de l'adoptant pour d'éventuels renseignements ou demandes d'aide (à l'exclusion de l'aide financière) afin de permettre, autant à l'adoptant qu'à l'âne adopté, de vivre le plus longtemps possible ensemble, dans la joie et la bonne humeur.