Flora

 

Date d’arrivée au refuge : 08/11/2008
Provenance : Herentals
Date de naissance : + ou - 1988
Sexe : ânesse
Taille : + ou – 1m
Robe : brun foncé avec une tache brun clair sur le dos
Signe particulier :   -  souffre d’une fourbure chronique (bascule de la 3ème phalange du pied) et d’un important déchaussement dentaire
                                    -ne se déplace qu’en compagnie de son
                                    inséparable ami « Flor »

 

 

Raison de son abandon : Flora et son ami Flor étaient, suite au décès de leur propriétaire,  à l’abandon sur une zone militaire. Leur prairie a été vendue et ils ont été récupérés par un voisin qui ne s’en est pas occupé. Ensuite, ils ont été  pris en charge par un jeune couple qui leur a  prodigué les premiers soins. Mais la prairie dans laquelle ils se trouvaient s’étant révélée trop marécageuse,  ils ont été confiés au refuge par leurs sauveurs. Après de nombreux soins dispensés à Flora (pieds, dents, …), ils ont été adoptés en 2009. Mais, début mai 2011, ils ont dû être retirés de leur famille d’adoption car la cohabitation avec des chèvres se passaient très mal. Nous avions pourtant déjà soulevé le problème et donné des conseils d’aménagement des box et de la prairie. Flora s’est vue arracher les poils des membres, de la queue et du dos, d’où sa tache « brun clair ».

 


  Son histoire au refuge :
A son arrivée, Flora était très maigre et nécessitait de gros soins notamment au niveau dentaire. Elle a été vaccinée et vermifugée.  Le maréchal-ferrant s’est occupé de ses pieds car elle souffrait de fourmilières importantes qui ont nécessité des soins quotidiens. Une prise de sang a également été effectuée vu son  apathie et son état de faiblesse.  Elle souffrait en fait d’une anémie ainsi que d’une infection virale.  Elle a donc été complémentée et suivie à ce sujet.  Le dentiste équin est également venu travailler sur elle car elle en avait encore grand besoin. Petit à petit, l’état de santé de Flora s’est amélioré (prise de sang  presque normale, forme des pieds presque normale …) et au moment où il n’inspirait plus d’inquiétude, elle a été adoptée avec Flor, son compagnon. Si au début de leur adoption, tout se passait bien, au fil du temps, est apparu un gros problème de cohabitation avec des chèvres. Elles arrachaient les poils de Flora sur les membres, la queue mais aussi le dos. De plus, les adoptants étaient plutôt mal entourés (vétérinaire et maréchal-ferrant) et Flora souffre maintenant d’une fourbure chronique. Nous avons soulevé plusieurs fois le problème et demandé des modifications. Les adoptants ont préféré que nous reprenions les ânes étant donné l’ampleur des aménagements à faire et la difficulté (ceux qui ont déjà eu des chèvres comprendront) de maintenir des chèvres là où on a envie qu’elles restent. Depuis son  retour au refuge, début mai 2011, son état s’est progressivement amélioré : les poils ont repoussé et le poil est bien brillant, les pieds présentent un parage correct.  Elle bénéficie d’un régime adapté afin de pallier, d’une part, à ses problèmes dentaires et, d’autre part, à sa fourbure chronique. Flora restera cependant à vie au refuge car, vu les nombreux problèmes auxquels elle a dû faire face lors de sa précédente adoption, elle nécessite à présent un suivi particulier et nous ne voulons plus lui faire courir aucun risque.
Son caractère :
Flora, avec Flor, son inséparable compagnon, c’est un peu Roméo et Juliette, Tristan et Iseult ou Antoine et Cléopâtre. Dans le « couple », c’est elle qui porte la « culotte » et Flor la suit fidèlement. Son nom lui va à ravir : comme la fleur, elle est douce et jolie à regarder. Là où les chèvres les avaient arrachés, les poils ont repoussé d’un brun plus clair, laissant sur son pelage chocolat comme une tache de lune. Et l’âge venant, des flocons de neige éternelle se sont posés par-ci, par -là sur sa robe.