Binamé


 

 

Binamé est un hongre âgé de 25 ans à son arrivée, le 09 juillet 2019.  Son histoire est un peu particulière.  Suite à l’achat d’une prairie, une dame s’est retrouvée avec un âne, laissé par son ancien propriétaire, dans la pâture.  Ce dernier ne voulant pas récupérer son âne et la dame n’y connaissant rien et n’étant pas vraiment à l’aise avec lui a fait appel à nous pour le prendre en charge.  L’ancien propriétaire a donné son accord pour permettre le transfert chez nous.
C’est ainsi que Binamé a été accueilli au refuge.  Dès son arrivée, nous avons de suite remarqué qu’il éprouvait de grosses difficultés pour manger et qu’il était même incapable de mâcher du foin ou de la paille. 
Il était en outre clair que cet âne avait été beaucoup trop gros par le passé et qu’il avait maigri.  Sa corpulence est correcte actuellement alors qu’il présente un énorme amas de graisse au niveau de la nuque à tel point que la crinière est basculée sur le côté.  Les ânes ne perdent jamais la graisse emmagasinée à cet endroit même après une grosse perte de poids.
Personne ne s’était donc aperçu qu’il n’arrivait plus à s’alimenter correctement et qu’il maigrissait.
Véronique, notre vétérinaire spécialisée en dentisterie équine, a donc été appelée.  En attendant son intervention, il a été nourri avec un peu de grains mouillé et du Pré Alpin (foin haché et compacté en bouchons pour les vieux équidés qui ne parviennent plus à mastiquer correctement).
Notre dentiste a bien confirmé l’état catastrophique de sa dentition.  Il lui était quasi impossible de manger ainsi.  Certaines surdents hyper pointues lui transperçaient le palais.  Ses tables dentaires ne sont pas du tout correctes , un  suivi dentaire très régulier sera indispensable.
Plus de dix jours après l’intervention ont été nécessaires pour qu’il parvienne à manger quasi normalement du foin et de la paille.
Sinon, ses pieds nécessitaient le passage de notre maréchal-ferrant mais rien de très grave, nous avons connu pire.  Il souffrait par contre de fourmilières à trois pieds sur quatre.  Pas habitué à donner les pieds au départ, il a par contre très vite compris et est à présent docile à ce niveau.  Il a été mis en ordre de vaccins, vermifuges, puçage/identification et enregistrement. 
D’après les infos que nous avons réussi à obtenir de l’ancien propriétaire, il a toujours vécu seul.  Heureusement, son intégration dans le troupeau n’a pas posé problème et il s’est très vite habitué au groupe.

 

 

 
 

Date d’arrivée au refuge : 9 juillet 2019
Provenance :
Date de naissance :
Sexe : hongre
Taille : ± 1,10 m
Robe :
Signe particulier :   Aucun