Bart et César


Bart

 

César et Bart sont deux hongres accueillis au refuge, le 08 janvier 2021. 

 

1er parage à l'oasis pour César et Bart


César est âgé de plus de 30 ans.  Lors de son chargement, nous avons été surpris par sa démarche.  A chaque pas, il levait très fort chaque postérieur (flexion complète).  Dans la prairie où il se trouvait, l’épaisseur de boue était importante rendant même nos propres déplacements difficiles.  Nous avons donc pensé que sa démarche était due à cela.  Cependant, lorsqu’il est arrivé chez nous, il a continué à le faire dans le box, sur les dalles de béton…  Petite vidéo filmée à son arrivée :


Sa propriétaire nous avait dit qu’il avait maigri et nous avions déjà dans l’idée qu’il s’agissait, sans aucun doute, d’un problème dentaire.  Il était en effet très maigre et faible, lors de son arrivée, et sa mastication était laborieuse.  Nous avons fait appel à notre dentiste équin et avons de suite complémenté César (grains et Pré-Alpin) afin de lui redonner des forces avant son intervention.
Elodie, notre ostéopathe, est également passée, juste après la dentiste.  Pour donner une explication pas trop technique, les muscles des cuisses, hyper contractés, entraînaient une compression au niveau des nerfs sciatiques.  Ce pincement donnait une sorte de décharge électrique qui provoquait le réflexe de flexion.  En raison des contractures musculaires, le bassin et le sacrum étaient figés ainsi que deux lombaires bloquées.


Après l’intervention de notre ostéopathe, des exercices et des massages faits par nos soins, il a fallu environ un mois pour que César retrouve une démarche normale.  Il doit à nouveau être revu pour une séance d’ostéopathie, fin mai.

 

 

Bart est âgé d’environ 15 ans.  Il n’est pas habitué à être manipulé et est très méfiant vis-à-vis de l’humain.  Un gros travail de mise en confiance est donc nécessaire.
Notre maréchal-ferrant est également intervenu ainsi que notre vétérinaire (mise en ordre des vaccinations et du puçage/identification). 

Bart a maintenant acquis la pose du licol sans stress et le fait de marcher avec un humain en longe.  S’il accepte facilement les caresses avec la main, il n’aime toujours pas être brossé et la prise des pieds n’est pas acquise non plus.  Il faut attendre qu’il nous fasse entièrement confiance pour pouvoir franchir ces étapes.  Il est important de ne pas vouloir aller trop vite, inutile de le brusquer, la mise en confiance doit se faire en douceur et toujours avec une approche positive. 

   

Ils ont tous les deux bien évolué et ont été, dans un premier temps, introduits dans le groupe ânesses/hongres.  Jour après jour, ils restaient de moins en moins ensemble.  Si César se tenait un peu à l’écart avec les ânes plus âgés, Bart devenait de plus en plus chaud et turbulent.  Pourtant castré chez son ancienne propriétaire, depuis au moins 10 ans, il n’était pas indifférent aux ânesses en chaleur qu’il poursuivait à travers toute la prairie.
Au vu de cette situation et afin de ramener le calme dans le troupeau, décision a été prise de changer Bart de groupe et de l’intégrer au troupeau des hongres.  C’est au même moment que Darius est arrivé au refuge.  Depuis, Bart et Darius forment un duo inséparable.  On ne voit jamais l’un sans l’autre.  Ce lien s’est vraiment tissé très vite et tout naturellement.  Ils se sont rapidement intégrés au groupe.  Darius, très à l’aise avec l’humain, apaise Bart qui reste encore méfiant dans ses contacts avec nous.
Bart a revu le maréchal-ferrant et a été très calme.  Son évolution est très positive.  Il n’est toujours pas à l’aise avec tout le monde ainsi qu’avec le pansage mais rien ne presse, nous sommes déjà très fiers de ses progrès.
Quant à César, il est donc toujours dans le troupeau ânesse/hongres.  Malgré ses trente ans, il est en pleine forme.  Il a repris du poids et est, à présent, dans la norme.  Comme beaucoup de séniors, il est complémenté en grains et en Pré Alpin mais il continue tout de même à manger un peu de foin.  Le problème de motricité dont il souffrait à son arrivée (vidéo sur notre site) est totalement réglé.  Grâce à l’intervention de notre ostéopathe, il se déplace tout à fait normalement.

 
 

Date d’arrivée au refuge : 8 janvier 2021

Provenance : Frasnes-lez-Buissenal